Démocratie et débats à l'Isle-Jourdain

Lieu rassemblant les thèmes pouvant être source de discutions et de débats au sein de notre commune
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Conseil Municipal 23 juillet 2014 : Dotation D'Equipement des Territoires Ruraux 2014 (DETR)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Admin
Admin


Messages : 37
Date d'inscription : 29/03/2015

MessageSujet: Conseil Municipal 23 juillet 2014 : Dotation D'Equipement des Territoires Ruraux 2014 (DETR)   Sam 4 Avr - 22:47

Présentation d’un nouveau dossier suite au violent orage du 23 juin 2014

Monsieur le Maire rappelle au Conseil Municipal que la Commune a subi des fortes intempéries le 23 juin dernier avec des ruissellements et des coulées de boue associés qui l’ont conduit à solliciter Monsieur le Préfet du GERS pour la reconnaissance en état de catastrophe naturelle.

Monsieur le Maire indique aussi que ces biens font partie des biens non assurables de la commune.

Suite à la visite le lendemain du sinistre, du secrétaire général de la Préfecture, par courrier du 11 juillet 2014, le Préfet du
Gers propose à la collectivité de déposer un dossier DETR correspondant à 30% maxi HT des travaux éligibles.

Il présente le plan de financement prévisionnel ainsi qu’il suit :


Monsieur le Maire sollicite l’inscription au titre de la Dotation d’Équipement des Territoires Ruraux (DETR) - Année 2014 - des travaux de réparation des voiries et des piétonniers de la Commune suite aux intempéries du 23 juin 2014.

- Coût total de l’opération : 600.000,00 EUROS HT
- Subvention sollicitée : 180.000,00 EUROS

Monsieur IDRAC pense notamment au chemin piétonnier du foot, à refaire entièrement.

Madame DUCARROUGE informe le Maire que certains sinistrés ont eu l’impression que la Mairie les avait complètement abandonnés. Ils se sont retrouvés esseulés. Effectivement des personnes ont été relogées, notamment aux gîtes communaux, mais sans nourriture et sans visite de la Mairie. Elle informe le Maire que ces personnes sont face à des notes de consommation d’eau importantes auxquelles ils ne peuvent faire face. Elle demande une aide pour eux, compte tenu que la fourniture de l’eau dépend d’une régie à l’Isle Jourdain. «Qu’en pensez-vous ? Que souhaitez-vous faire ?».

Monsieur IDRAC souhaite répondre immédiatement. Lorsque les inondations sont arrivées le lundi soir, tout le monde, à la mairie, a été sur le pied de guerre, tous les services, Vanessa FURLAN, Directrice Générale des Services, beaucoup d’employés municipaux, jusqu’à 1 heure du matin, le personnel du SDIS, beaucoup d’élus...

Le lendemain matin, le SDIS a été sollicité. Plusieurs véhicules ont été mis à disposition, 2, puis 4. L’association Prote
ction Civile est intervenue dès le mercredi. Dire qu’ils n’ont vu aucun élu, c’est faux. A partir du mardi, Monsieur NINARD
Yannick a pris le relais de Patrick DUBOSC en congé. Personnellement, le Maire s’est rendu dans toutes les rues touchées, route de Rozès...et est rentré dans beaucoup de maisons...Le mardi à 14h, il a reçu une délégation de 25 personnes. Tous les gens ont été relogés. Encore ce matin, il a rencontré une dame qui doit quitter le gîte car il est loué. Il a accepté qu’elle occupe gratuitement un emplacement au camping municipal.

Honnêtement, il rajoute que la municipalité a reçu les félicitations de beaucoup de lislois. Le maximum a été fait. Les employés de mairie ont mis à disposition des bennes. Il n’a pas l’impression d’avoir laissé tomber les Lislois. Le Président du Conseil Général, Monsieur PUJOL s’est déplacé.

Monsieur DUBOSC rajoute que le lundi soir, après l’orage, les services techniques ont été mobilisés. Il a circulé sur toute la ville jusqu’à 1h30 du matin. Il est rentré dans tous les appartements de la rue Saint Jacques en indiquant aux habitants que du matériel serait mis à disposition. Il est rentré plus tôt que prévu, le vendredi, pour refaire un état des lieux, rue Saint Jacques. Certaines personnes se plaignant de ne pas avoir de bennes pour déblayer. En fait, ces bennes étaient en bout de rue et Monsieur CARRETE s’est proposé pour les vider et les déplacer. Monsieur NINARD a pris le relais sur le reste de la semaine afin que tout se passe du mieux possible. Il comprend que lorsqu’on est sinistré, cela ne va jamais assez vite, comme lorsqu’on attend les pompiers sur un accident...

Monsieur ROUGE rappelle que le relogement est obligatoire et incombe à la commune. Par contre, il demande ce qui a été mis en œuvre pour la nourriture et les vêtements de ces gens relogés. Il regrette ensuite de ne pas avoir été contacté pour venir en aide ce soir-là.

Monsieur IDRAC lui répond qu’il s’en est expliqué avec Monsieur ANDREETTA. Ensuite, il précise que la commune n’a pas vocation à distribuer des vêtements.

Madame FEDRIGO explique que les sinistrés munis d’un bon pouvaient s’adresser à l’association Sésame pour des vêtements.

Monsieur IDRAC rajoute que les associations caritatives, notamment le Secours Populaire, ont participé également.

Madame THULLIEZ explique que dès le mardi, les membres de l’association ont reçu des sinistrés pour des vêtements de première nécessité. Ils n’ont pas souhaité de nourriture, pourtant disponible et en stock auprès de l’association.

Madame DUCARROUGE rappelle qu’il serait nécessaire de dresser une liste des personnes les plus fragiles sur le territoire. Elle avait déjà évoqué il y a 6 ans.

Cette liste existe et est mise à jour depuis la canicule de 2003, répond Monsieur IDRAC.

Monsieur VERDIE précise qu’il a relogé avec Monsieur TANCOGNE, la dernière personne sinistrée à 1h30 du matin. Il rajoute, pour répondre à Monsieur ROUGE, qu’il est venu à la Mairie ce soir-là, de lui-même. Aucun système d’appel n’a été mis en place.

Monsieur IDRAC s’est également rendu à la Maison de Retraite suite à l’appel de Madame EDELINE, Directrice. Il a fait procéder au nettoyage de l’entrée dès le lendemain matin.

Monsieur ROUGE se souvient que certains collègues, notamment Monsieur ANDREETTA qui n’était pas encore élu, était descendu lors des inondations du début d’année. Il est important que tout le conseil municipal, lors d’un sinistre, se sente impliqué et participe.

Monsieur VERDIE souhaitait simplement préciser qu’il n’y avait eu aucune exclusion.

Monsieur IDRAC informe l’assemblée qu’une étude est en cours sur le ruisseau de l’Hesteil. Une autre sera engagée sur le ruisseau de Lafitte.

LE CONSEIL MUNICIPAL, APRES EN AVOIR DELIBERE, A L’UNANIMITE, INSCRIT au titre de la DETR l’opération susvisée, APPROUVE le plan de financement précité, SOLLICITE auprès de l’État une subvention la plus élevée possible au titre de la DETR 2014, et AUTORISE Monsieur le Maire à signer tout document afférent à ces demandes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://democratiedebats32.forumactif.org
 
Conseil Municipal 23 juillet 2014 : Dotation D'Equipement des Territoires Ruraux 2014 (DETR)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Le Conseil Municipal actuel de Niort
» Vidéos du conseil municipal de Guipry du 11/02/13
» Conseil municipal du 24 septembre 2015
» Conseil Municipal en direct
» Conseil municipal du 25 septembre 2014

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Démocratie et débats à l'Isle-Jourdain :: Au conseil municipal :: Finances-
Sauter vers: